Démarrage de semences à l'intérieur

 

L’hiver est une période d’hibernation pour plusieurs formes de vie végétale, mais un passionné de jardinage peut déjouer quelque peu les plans de dame nature. Même si vous jardinez déjà dans le confort de votre maison, il peut être très gratifiant d’en faire un peu plus en démarrant aussi vos semences à l’intérieur en vue de la prochaine saison.

Voici quelques conseils afin d’obtenir les meilleurs résultats lorsque vous démarrez vos semences à l’intérieur.

 

  1. Choisir les bonnes semences

Ce ne sont pas toutes les semences qui conviennent à la culture intérieure. Les vivaces et les fines herbes sont de bons choix, tout comme le géranium, la rose trémière, la campanule, la browallie, l’alchémille et le bégonia.

Les potagers intérieurs sont relativement populaires, mais pour la grande majorité des Canadiens, il est trop tôt pour démarrer ces semences. La plupart des semences n’ont besoin que de six semaines de germination à l’intérieur avant d’être déménagées à l’extérieur; prenez cela en compte en choisissant vos semences à cette période-ci de l’année.

Les semences choisies vous aideront à déterminer le moment du démarrage. L’objectif est d’avoir des semis de la bonne taille pour la transplantation lorsque les conditions extérieures seront adéquates. Les paquets de semences devraient vous fournir les informations nécessaires. En fonction de la plante et de votre intention de la déplacer à l’extérieur ou non, le moment du démarrage est typiquement de 4 à 8 semaines avant le dernier gel de l’année. Il n’y a aucun moment précis pour démarrer les plantes qui resteront à l’intérieur.

 

  1. Petits pots ou plateaux pour semis

Vous pouvez utiliser des petits pots ou encore des plateaux pour semis. Comme substrat, optez pour un terreau pour semis. Comprimez-le en le plaçant dans le pot ou le plateau pour libérer les poches d’air. Par contre, évitez d’appliquer une trop grande pression afin que le terreau reste meuble.

 

  1. Profondeur des semences

La profondeur des semences devrait correspondre à environ 2x leur diamètre. Vous pouvez accélérer le processus en utilisant un crayon pour faire de petits trous. Placez les semences et recouvrez de terreau. Les plus petites semences peuvent être placées sur le dessus puis recouvertes d’une fine couche de terreau. Identifiez ce que contient chaque contenant afin de facilement reconnaître vos cultures.

 

  1. Eau, chaleur et engrais

Il faut garder le sol humide, mais non mouillé. Les arrosages excessifs peuvent tuer les jeunes plantes. L’arrosage par le dessous permet au substrat d’absorber l’humidité. Si vous avez tendance à arroser de façon excessive, essayez plutôt un vaporisateur manuel. Cela est efficace et permet de réduire les chances d’erreur. Couvrez les pots ou les plateaux pour semis d’un film plastique jusqu’à l’émergence des pousses.

Entreposez les pots ou les plateaux de semis dans un endroit chaud de la maison jusqu’à la germination des semences. Lorsque les semis commencent à émerger, il est temps de les placer à la lumière. Typiquement, les plantes ont besoin de 12 heures d’ensoleillement par jour, ou du moins, d’une exposition suffisamment longue à une lumière de la bonne intensité. Les lampes de serres sont un bon investissement. Si vous choisissez d’utiliser la lumière naturelle, faites une rotation des pots ou des plateaux tous les 7 à 10 jours pour assurer une distribution uniforme de la lumière.

Ne fertilisez pas avant l’apparition des premières feuilles (nous recommandons le Root Booster 5-15-5 de Plant-Prod). Lorsqu’il y a 3 ou 4 feuilles par plante et/ou que chaque plante fait 3 ou 4 pouces de hauteur, transplantez-les dans des contenants séparés pour éviter le surpeuplement.

 

  1. Préparation pour l’extérieur

Il est important d’acclimater graduellement les jeunes plantes avant la transplantation. Deux semaines avant le « déménagement », commencez à les laisser dehors.

Pendant ce temps, vous devriez commencer à préparer le jardin pour l’arrivée des semis. Cela fait également apparaître les mauvaises herbes de façon précoce, et celles-ci deviennent plus faciles à éliminer. Lorsque vous êtes certain que tout risque de gel est écarté, installez les jeunes plantes dans leur nouveau domicile en utilisant un engrais de démarrage de qualité. Pendant leur développement, vous pouvez assurer leur bonne santé en arrosant régulièrement et en appliquant un engrais spécifique contenant les nutriments requis.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail