indoor plants in containers close to sunny window

 

Le jardinage est un excellent hobby lors des mois d’été. L’on peut planter n’importe quoi, qu’il s’agisse de jolies fleurs colorées ou de délicieux fruits et légumes. Mais êtes-vous forcé d’arrêter de jardiner lorsque le temps se rafraîchit en automne et que la saison froide s’installe tranquillement?

Hé bien non! Vous pouvez encore faire beaucoup de jardinage à l’intérieur pendant l’hiver, et ce, sans déployer trop d’effort.

Cela étant dit, voici cinq conseils essentiels qui vous aideront à rentrer vos plantes d’extérieur dans la maison pour l’hiver. Si vous les respectez, vous aurez probablement un superbe jardin d’intérieur!

 

Évitez les températures extrêmes

Plante d'intérieur proche du rebord de la fenêtre pour un ensoleillement maximum

Lorsque vous rentrez vos plantes d’extérieur dans la maison, il faut vous assurer d’éviter de les placer à un endroit où elles subiront des températures extrêmes. Cela s’applique autant aux courants d’air froid provenant de l’extérieur qu’au chauffage intérieur (fournaise, poêle à bois, etc.). Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter des porte-pots qui vous permettront de placer vos plantes plus en hauteur. Choisissez les endroits les plus neutres.

À court terme, éviter les températures extrêmes permet de minimiser le choc lié au changement; à long terme, cela permettra de préserver leur santé.

 

Placez les plantes en fonction de la lumière

Plante intérieure sur le rebord d'une fenêtre pour profiter au maximum de la lumière naturelle du soleil

De quelle quantité de lumière vos plantes avaient-elles besoin à l’extérieur? Étaient-elles installées en plein soleil ou plutôt à l’ombre? Dans un cas comme dans l’autre, vous devriez tenter de reproduire les mêmes conditions de luminosité à l’intérieur pendant l’hiver. Les plantes qui étaient en plein soleil devraient être placées plus près des fenêtres que celles qui ont besoin d’ombre. Si nécessaire, procédez à une rotation périodique.

 

Ne changez pas les contenants

Plante d'intérieure dans son contenant

Autant que possible, vous devriez éviter de changer les contenants de vos plantes. Même en évitant de les exposer à des températures extrêmes et en leur procurant des conditions de luminosité semblables à celles auxquelles elles sont habituées, vos plantes subissent un certain traumatisme. N’en rajoutez pas en risquant d’endommager les racines lors de la transplantation dans un autre contenant si ce n’est pas nécessaire. Seule exception : une plante plantée en plein sol plutôt que dans un contenant.

 

Taillez le matériel végétal endommagé

Taillez vos plantes intérieures

Y a-t-il des feuilles ou des fleurs mortes ou endommagées sur vos plantes extérieures? Si oui, vous devriez les enlever avant de rentrer les plantes dans la maison pour l’hiver. Cela aide à optimiser leur condition et favorise leur repos pendant la saison froide. Tailler les plantes peut aussi favoriser le développement de nouveau matériel végétal chez certaines plantes et cela améliore leur apparence générale, même si aucune fleur n’est produite avant le printemps.

 

Surveillez les insectes nuisibles

Gros plan des nervures d'une feuille

Lorsque vos plantes sont à l’extérieur, elles sont exposées à une foule d’insectes et de ravageurs. Avant de les rentrer, assurez-vous d’inspecter les feuilles et les fleurs. Après tout, vous ne voulez pas de ces créatures nuisibles dans votre maison pendant l’hiver!

De plus, vous pouvez décider d’utiliser un insecticide sécuritaire pour les plantes afin de vous débarrasser de certains insectes. Comme le fait d’enlever les feuilles et les fleurs mortes, cela favorise leur santé globale ainsi que celle des plantes qui restent exclusivement à l’intérieur. Les problèmes d’insectes et de maladies peuvent se propager rapidement à vos plantes d’intérieur si vous ne surveillez pas la situation de près!

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail