Lawn and Garden Fungi: The Good, the Bad, and the Ugly

 

Y a-t-il des sections de votre pelouse qui meurent? Est-ce que les feuilles de vos plantes se replient sur elles-mêmes et tombent de façon prématurée? Si c’est le cas, vous avez peut-être un problème de champignon parasitaire…Il existe plusieurs formes de champignons, incluant la moisissure et le mildiou.

Toutes ne sont pas néfastes pour les plantes, mais certaines peuvent poser problème pour les pelouses et les jardins. La plupart des champignons se développent sur le sol ou sur les matières végétales dans les endroits humides et ombragés. Les maladies fongiques sont particulièrement problématiques lors des périodes prolongées de pluie ou de grande humidité.

Sans un entretien adéquat, les champignons peuvent réapparaître et vous causer des maux de tête année après année. Voici des solutions qui permettent de contrôler les formes les plus communes.

Champignons de jardin communs

Les champignons sont souvent le signe d’un problème dans le jardin. Les plantes sont plus susceptibles de développer des maladies lorsqu’elles ne reçoivent pas suffisamment d’eau ou de nutriments, ou que la luminosité n’est pas adéquate.

  • Maladie des taches noires : Apparition de taches noires et rondes sur la surface supérieure des feuilles. Cela se produit généralement vers la fin du printemps ou au début de l’été, lorsque le temps devient plus humide. Dans les cas les plus sévères, la maladie s’étend à toute la plante et la dénude avant le milieu de l’été.
  • Oïdium : Substance blanche et poudreuse à la surface des pousses et des feuilles. L’oïdium affecte les arbres fruitiers, les arbustes et le gazon, ainsi que les fleurs annuelles et vivaces. Si la maladie se propage, elle peut empêcher les feuilles d’absorber suffisamment de lumière et endommager la plante en entier.
  • Pourriture de la tige et des racines : Maladie causée par des agents pathogènes qui s’attaquent à la tige de la plante, au ou sous le niveau du sol. Lorsque la pourriture s’installe, la plante est incapable d’acheminer l’eau vers les feuilles ou les racines. Surveillez les taches grises, brunes, noires ou rouges au bas de la tige.
  • Anthracnose : Cela commence par de petites taches brunes sur les feuilles, les fleurs, les fruits ou les racines. Les taches deviennent plus foncées en se propageant.
  • Rouille : La rouille se développe sous les feuilles et forment une tache jaune sur la surface. Il se crée une poudre rouge, orange ou noire sous la feuille, laquelle peut facilement être enlevée. Les feuilles deviennent tordues et fragiles, et elles tombent éventuellement.

Contrôle des maladies fongiques dans le jardin

L’on peut effectivement prévenir la plupart des maladies fongiques en s’assurant de bien fertiliser et de bien arroser les plantes. Dans les cas les plus sévères, il peut s’avérer nécessaire de traiter les plantes avec un produit fongicide, comme l’Insecticide-fongicide Garden Doctor® de Wilson ou le Fongicide pour jardin de Green Earth. Assurez-vous de choisir un produit conçu pour le type de plante à traiter, et suivez les recommandations d’utilisation.

Pour les arbres et les arbustes, vous pouvez prévenir les maladies fongiques en utilisant le produit à pulvériser Combiné pour stade dormant de Green Earth au début du printemps.

Champignons de pelouse communs

Les champignons ne sont pas tous néfastes pour la pelouse, et tomber sur un champignon ou deux à l’occasion n’a rien d’inquiétant. Les maladies fongiques les plus sévères apparaissent habituellement sous forme de ronds ou de plaques décolorés.

S’ils ne sont pas traités, ces symptômes peuvent se propager et endommager l’ensemble de la pelouse.

  • Ronds de sorcière : Il s’agit de cercles dans la pelouse qui deviennent plus foncés et plus denses que le reste du gazon. Ils peuvent faire de quelques pieds à plusieurs mètres de diamètre. Les ronds de sorcière empêchent les racines du gazon se trouvant juste à l’intérieur du rond de puiser l’eau dont elles ont besoin, ce qui fait que le gazon jaunit et meurt éventuellement.
  • Tacheture foliaire : Cette maladie s’active par temps frais au printemps. Au début, de petits ronds jaunes aux rebords foncés apparaissent sur les brins de gazon. Vers la fin du printemps ou le début de l’été, les champignons entrent dans leur phase de gélatinisation et se déplacent vers les racines et la couronne du gazon, clairsemant la pelouse de façon importante.
  • Brûlure en plaques : Pendant l’été, des plaques de gazon tournent au jaune, et avec le temps, ces plaques grandissent et se rejoignent, créant de vastes portions de pelouse morte.
  • Pythium : Le Pythium apparaît sous forme de plaques humides et gluantes qui deviennent éventuellement brun pâle ou jaune. Lors de journées humides, ces champignons forment une  moisissure blanchâtre rappelant une toile d’araignée.
  • Maladie du fil rouge : Cette maladie devient active vers la fin du printemps ou au début de l’été, lorsque le temps humide s’installe. Lors de périodes d’humidité, elle forme comme des fils rouges à l’extrémité des brins de gazon. Les brins ressemblent à de la paille décolorée lorsqu’ils sèchent.

Contrôle des maladies fongiques de la pelouse

Lorsque vous remarquez que votre pelouse est affectée par une maladie fongique, il peut être très difficile de s’en débarrasser. La meilleure façon de gérer la situation est de fournir à votre pelouse des soins adéquats et de prévenir les conditions permettant le développement de maladies fongiques.

Les champignons se développent de façon optimale dans les endroits sombres et humides, et ils tendent à s’installer lorsque le gazon est déjà affaibli.

  • N’arrosez que le matin pour laisser le temps à la pelouse de sécher avant la nuit.
  • Ne tondez que lorsque la pelouse est sèche pour éviter de créer des tas de gazon humide.
  • Laissez le gazon atteindre 6-8 cm de hauteur. Le gazon plus court est plus susceptible de développer une maladie fongique.
  • Lors d’un épisode de sécheresse, arrosez en profondeur et de façon irrégulière pour maintenir une pelouse saine.
  • Fertilisez votre pelouse pour garantir un bon apport en nutriments, mais évitez les quantités excessives d’azote, puisque cela encourage la tacheture foliaire et les brûlures en plaques.
  • Semez une variété de gazon qui résiste aux champignons aux endroits où vous avez déjà eu des problèmes.
  • Enlevez les matières mortes et les excréments d’animaux de votre pelouse.
Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail