Compost Vs Fertilizer in your garden

 

Les jardiniers n’ont pas tous les mêmes compétences. Toutefois, pour réussir, il faut comprendre certaines notions de base. Lorsque vous étiez enfant, vos parents vous ont probablement dit que le jardinage consistait à jeter quelques graines dans un trou. Évidemment, cela n’est pas faux, mais il y a beaucoup plus!

Vous avez déjà entendu parler de compost et d’engrais, mais vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit et ce qui les différencie? Voici un bref résumé des ces deux éléments essentiels dont vous devrez vous servir en jardinage.

Compost : Manger santé

Le compost est de la matière organique décomposée. Il peut contenir des restes de nourriture, des feuilles mortes, des résidus de tonte et du matériel végétal mort. Des bactéries biologiques et aérobies dégradent la matière et la transforment en compost. Ainsi, au lieu d’être un polluant, le compost devient un substrat de culture. L’idée de manipuler de la matière décomposée peut sembler peu intéressante, mais soyez tranquille, ce n’est en fait que de la bonne terre.

À vrai dire, ce n’est pas que de la terre, puisque le compost est extrêmement riche en éléments nutritifs et qu’il est très bénéfique pour les plantes. Composter est une belle façon d’aider à créer un avenir durable en suivant l’exemple de mère Nature. Cela permet aussi de produire un excellent substrat de culture en peu de temps, tout en réduisant la quantité de déchets qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement.

Autre avantage : fabriquer son propre compost ne coûte rien, et pas besoin de courir les magasins pour s’en procurer. Pour ceux qui ne peuvent pas composter, sachez qu’il existe de bons produits sur le marché.

Engrais : Vitamines

Vous avez raison de croire que le compost est extrêmement utile. Toutefois, il faut aussi considérer l’utilisation d’engrais. Le compost est super pour nourrir le sol et créer des conditions optimales pour la vie des végétaux, mais les engrais, pour leur part, nourrissent directement les plantes.

Avec le temps, vous vous êtes probablement rendu compte que les plantes ont habituellement besoin de plus que seulement du soleil et de l’eau. Ces deux éléments sont des sources inestimables d’oxygène, d’hydrogène et de carbone, mais les plantes requièrent aussi d’autres nutriments, fournis par les engrais.

Il existe trois catégories d’éléments nutritifs :

  • Macronutriments : azote, phosphore et potassium
  • Éléments nutritifs secondaires : magnésium, calcium et soufre
  • Micronutriments : zinc, manganèse, cuivre, cobalt, bore, fer et molybdène

Les macronutriments sont les plus importants et sont inclus dans les engrais commerciaux. Vous avez sûrement remarqué les lettres N (azote), P (phosphore) et K (potassium) sur votre sac d’engrais. Les nombres qui y sont associés indiquent la concentration de chacun des nutriments dans l’engrais.

Par exemple, un ratio de 10-5-5 signifie que l’engrais contient deux fois plus d’azote que de phosphore et de potassium. Le ratio N-P-K souhaitable varie selon le type de plantes cultivées. Il est recommandé de faire tester le sol afin de connaître l’équilibre N-P-K requis et de corriger les carences possibles.

Le compost et l’engrais fournissent peut-être des choses différentes, mais leur relation est complémentaire et nécessaire à la bonne santé des plantes.

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail