Smoothies

Vous êtes amateur de smoothies ? Vous souhaitez cultiver vous-mêmes certaines des plantes que vous utilisez pour la confection de vos délicieux frappés ? C’est simple ! Vous n’avez qu’à les planter dans des contenants sur votre balcon ou votre terrasse, près de votre cuisine. Voici la description de quelques plantes faciles à cultiver en pot qui feront merveille dans vos smoothies !

Kale ‘Darkibor’

(Brassica oleracea var. acephala ‘Darkibor’)

Voilà un kale hâtif, facile à cultiver, dont on peut récolter les feuilles dès le mois d’août. En plus d’être comestible, cette plante aux nombreuses vertus est très décorative grâce à son feuillage vert bleuté très crispé. Elle est si rustique – ce kale tolère sans difficulté une température de – 10 °C – qu’on peut récolter ses feuilles jusqu’en décembre, parfois même encore au début de janvier lorsque l’hiver est doux. Il s’agit assurément de l’une des plantes les plus prisées pour la confection de smoothies.

On peut semer les graines de kale à l’extérieur, directement dans les pots dans lesquels on souhaite le cultiver, vers la fin de mai ou en juin. Il est toutefois préférable de faire le semis à l’intérieur, en avril, soit environ six semaines avant la date du dernier gel. Les semences doivent être placées dans un terreau riche, constitué de compost, de tourbe de sphaigne et de perlite, comme l’ultra terreau PRO-MIX biologique pour potager et fines herbes, à une profondeur de 13 mm (1/2 po). Il est fortement recommandé de transplanter les jeunes plants de kales à l’extérieur une fois que la mouche du chou a terminé sa ponte. Cet insecte, dont la larve se nourrit des racines des choux et des kales, termine habituellement sa ponte au début de juin. On peut aussi trouver de beaux plants de kale en pots dans certaines jardineries et pépinières.

Fraisier Natural Albino®

(Fragaria x ananassa Natural Albino®)

Voilà un cultivar de fraisier tout à fait inusité produisant en début d’été des fruits de couleur blanche couverts de petites semences rouges. Au dire de certains, la saveur de ces fruits pour le moins originaux rappellerait celle de l’ananas. Le fraisier Natural Albino® n’est pas auto-fertile, il est donc nécessaire de le planter en compagnie d’un ou deux autres fraisiers afin d’assurer sa pollinisation. Planté au plein soleil, dans un pot en textile – un smart pot par exemple –, ce fraisier sera en mesure de résister sans trop de difficultés aux hivers qui sévissent dans le sud de l’Ontario et du Québec, particulièrement si il est cultivé dans un contenant en textile du genre Smart Pot. Le fraisier Natural Albino® est vendu sous forme de plant en pot dans certaines jardineries canadiennes.

Épinard de Malabar

(Basella alba)

Cette plante grimpante tient son nom commun de la région de Malabar, en Inde, d’où elle est entre autres originaire. Bien qu’il atteigne jusqu’à 6 mètres de hauteur en milieu tropical, l’épinard de Malabar fait environ 2 mètres de hauteur sous notre climat, particulièrement lors d’un été chaud et humide. C’est pour cette raison qu’on doit idéalement installer un obélisque ou un tuteur dans le pot dans lequel on le cultive. Ses jeunes feuilles ovales et charnues se consomment cuites ou crues, comme les épinards. On peut aussi les utiliser pour la préparation de smoothies. L’épinard de Malabar doit être cultivé au plein soleil, dans un terreau riche en compost et constamment humide. Le semis doit être effectué à l’intérieur en avril, 6 à 8 semaines avant la transplantation au jardin, qui sera effectuée au même moment que le basilic, soit vers la toute fin de mai ou au début de juin. Faites tremper les semences dans l’eau durant toute une nuit avant de procéder au semis.

Bleuetier Jelly Bean™

(Vaccinium corymbosum Jelly Bean™ )

Si vous n’avez qu’un seul arbuste fruitier pour confectionner vos smoothies à cultiver sur votre terrasse, je vous suggère fortement d’opter pour le bleuetier Jelly Bean™. Cet arbuste aux petites dimensions, spécialement développé pour la culture en pot, offre une abondante production de fruits aux multiples vertus. Figurant parmi les fruits les plus riches en antioxydants, les bleuets sont réputés pour réduire la graisse abdominale et prévenir l’hypertension. Le bleuetier Jelly Bean™ est attrayant à divers moments de la saison. Vers la fin du printemps, il forme des petites fleurs blanches retombantes. Par la suite, en juillet et en août, il produit des fruits charnus bleus foncés légèrement acidulés. Une fois l’automne venu, son feuillage se colore de rouge vif. Ressemblant à un buis avec son feuillage très dense de forme arrondie, le bleuetier Jelly Bean™ atteint au maximum 60 cm de hauteur. Ses bourgeons à fleurs peuvent résister à une température de –32 °C.

Il est préférable de disposer cet arbuste dans un lieu exposé au plein soleil ou à la mi-ombre mais bien protégé des vents dominants. De plus, il préfère un sol acide, léger, humide et bien drainé. Un terreau d’empotage à base de tourbe de sphaigne, tel que le PRO-MIX pour empotage par exemple, lui conviendra bien à condition d’y ajouter une petite poignée de soufre en poudre afin de l’acidifier légèrement.

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail