Fertilizing Edible Garden

 

La tendance en matière de culture de plantes comestibles est à la hausse. De plus en plus de gens consacrent une partie ou même l’entièreté de leur espace extérieur à ce genre de culture. Cultiver des plantes comestibles est incroyablement gratifiant (et savoureux!), mais cela peut représenter un défi. Plusieurs plantes comestibles sont sujettes aux maladies foliaires et aux attaques d’insectes. La meilleure façon de prévenir ou de minimiser ces problèmes, et aussi d’obtenir le meilleur rendement possible, est de s’assurer de bien nourrir le sol.

Les plantes ont besoin de trois choses pour croître : de la lumière, de l’eau et des nutriments. Le choix d’un emplacement ensoleillé et un arrosage adéquat sont essentiels, mais il ne faut pas négliger la fertilisation du sol. Les plantes ont besoin de nutriments pour soutenir leurs processus biologiques. Plusieurs des problèmes avec les plantes comestibles se produisent en raison de carences en nutriments; leur système immunitaire peut être compromis et elles sont donc plus susceptibles d’être affectées par les champignons et les insectes. Il faut ajouter des nutriments au sol afin de s’assurer que les plantes ont ce dont elles ont besoin pour survivre et se développer.

Les trois éléments clés pour la croissance des plantes sont l’azote, le phosphore et le potassium. Lorsque vous regardez un sac d’engrais (et souvent de terreau aussi), vous voyez trois chiffres qui correspondent au pourcentage de chacun de ces éléments dans le produit (chiffres N-P-K). L’azote aide les plantes à verdir, particulièrement les feuilles. Le phosphore aide au développement des fleurs, des fruits et des racines, qui sont tous trois très importants pour les plantes comestibles. Le potassium est un peu plus  « tout usage » en ce qui a trait au système immunitaire des plantes, et il aide également à la croissance racinaire et au renforcement des tiges. De façon générale, les engrais pour les plantes comestibles ont une teneur plus élevée en phosphore et en potassium, et moins élevée en azote; cela est simplemetn dû au fait que l’on cherche à favoriser la croissance des fleurs, des racines et des fruits.

Avant de planter, l’aspect le plus important d’une nutrition équilibrée est de s’assurer d’utiliser le bon terreau pour les plantes comestibles. La plupart des plantes comestibles veulent un sol riche en matières organiques et ayant une bonne capacité de rétention de l’eau. En termes simples, de la matière organique, c’est de la matière qui était vivante (ex. : débris végétaux et déchets animaux). En matière de nutrition, la matière organique fournit de petites quantités de N-P-K, mais surtout bon nombre de micronutriments dont les plantes ont besoin afin de fonctionner de façon optimale et être en bonne santé. La matière organique aide aussi à améliorer la texture du sol, ce qui permet aux racines de mieux se développer, et elle aide à la rétention de l’eau, ce qui vous permet d’arroser moins souvent. Enfin, les matières organiques servent de refuge et sont une bonne source de nourriture pour les microbes et les charognards (ex. : vers), qui sont bénéfiques pour le sol et la santé des plantes.

Si vous plantez des plantes comestibles en pleine terre, la meilleure façon d’ajouter de la matière organique est d’y incorporer du compost. Vous pouvez fabriquer votre propre compost à partir de restes de nourriture ou de résidus végétaux, ou vous pouvez choisir d’acheter du compost en sac comme les composts et fumiers compostés PREMIER® BIOMAX®. Le compost en sac est généralement du fumier de bétail ou de mouton. Personnellement, mon produit préféré est le mélange de compost avec crevettes PREMIER® BIOMAX®. J’aime beaucoup les produits PREMIER® BIOMAX® parce qu’ils sont entièrement compostés, ce qui est important puisque le compost frais peut brûler les plantes. Aussi, ils sont certifiés par l’Alliance de la qualité du compost (AQC), ce qui garantit que le produit acheté est fiable et de grande qualité, et qu’il a été transformé selon des normes strictes établies par le Conseil canadien du compost. Vous devriez amender votre sol tous les ans avec de généreuses quantités de compost afin de garantir un bon équilibre nutritif.

Si vous cultivez en contenants, les terreaux ensachés comme le terreau pour légumes et fines herbes biologique PRO-MIX® vous évitent de devoir vous-même assurer un équilibre nutritif. Il s’agit d’un terreau léger et riche contenant de la tourbe de sphaigne, du compost, un engrais bio à libération lente et le stimulateur de croissance racinaire naturel MYCOACTIVE. Vous devriez remplacer au moins 50 % du terreau chaque année afin d’assurer un bon drainage et de garantir une quantité suffisante de nutriments.

Pendant la saison, si vos plantes sont en pleine terre, fertilisez au moment de la plantation avec un engrais à libération lente comme l’engrais granulaire biologique pour tomates, légumes et fruits PRO-MIX®. Il est rapide et facile à appliquer. Il suffit d’épandre les granules autour des racines et sous une mince couche de terreau, et ils se décomposent lentement lors de l’arrosage. Selon la culture et la fréquence d’arrosage, l’engrais devrait durer environ 3 mois. Donc, pour les cultures à long terme comme les courges d’hiver, les poireaux ou le chou tardif, il faudra réappliquer vers la fin de l’été. Si vous cultivez en contenants et que vous utilisez un terreau spécialement formulé pour les plantes comestibles, nul besoin de fertiliser tout de suite puisque le mélange contient un engrais à libération lente. Commencez à utiliser un engrais hydrosoluble comme l’engrais pour tomates, légumes et fruits PRO-MIX® de 6 à 8 semaines après le début de la saison. Cela assurera un développement adéquat des plantes puisque les jardins en contenants ont tendance à perdre leurs nutriments un peu plus rapidement en raison de la fréquence des arrosages. Les engrais hydrosolubles sont également faciles d’application : ajoutez simplement la poudre dans un arrosoir ou un pulvérisateur pour boyau et arrosez toutes les deux semaines.

Le problème le plus courant avec les tomates est appelé « pourriture apicale des tomates », un désordre causé par une carence en calcium et qui laisse une tache noire sur la partie inférieure des tomates. Le terreau pour légumes et fines herbes biologique inclut du gypse, une bonne source de calcium qui devrait minimiser le problème pour la culture en contenants. Pour la culture en pleine terre, le mélange de compost avec crevettes BIOMAX® contient aussi beaucoup de calcium; une autre bonne raison de l’aimer! Enfin, l’on peut également utiliser la farine d’os Green Earth, un engrais bio à libération très lente qui doit être appliqué tôt en saison, ou encore en automne pour la saison suivante.

De nos jours, il est plus facile de fertiliser et les engrais disponibles sont de très bonne qualité.  Les terreaux PRO-MIX®, les engrais granulaires PRO-MIX® et la farine d’os Green Earth sont certifiés bio . La certification AQC des produits BIOMAX® signifie qu’ils sont sans danger pour la culture de plantes comestibles, et les engrais hydrosolubles PRO-MIX® sont à base organique. Vous pouvez donc utiliser ces produits en toute confiance pour la production de vos fruits, légumes et fines herbes!

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail