6 vivaces robustes qui adorent l'ombre

 

Votre jardin est plutôt ombragé? Ces six vivaces robustes adorent l’ombre et s’intégreront à merveille à votre magnifique jardin.

Hosta

Hosta

Vous souhaitez créer un jardin d’ombre? Il vous faut des hostas! Il est préférable de planter ces vivaces vers la fin de l’été ou au début de l’automne. Il existe plusieurs variétés de hostas, donc vous avez l’embarras du choix pour votre jardin. Bien qu’ils fleurissent, leur principal attrait reste leur feuillage.

Ce qui est très intéressant avec les hostas, c’est qu’ils ne requièrent que peu de soins et qu’ils durent relativement longtemps. Pour la plupart, il suffit d’ajouter une couche de compost d’environ un pouce au sol avant que les pousses n’émergent au printemps et d’arroser régulièrement afin de garder le sol humide. Les hostas contrôleront même la plupart des mauvaises herbes sans qu’on les aide!

Toutefois, portez attention aux limaces qui rôdent à proximité, surtout si vous choisissez une variété à feuilles lisses. Plantez vos hostas en compagnie d’autres plantes qui aiment l’ombre, idéalement des fleurs colorées pour équilibrer l’apparence de l’aménagement.

 

Coeur-saignant

Coeur-saignant

Deux variétés populaires de cette vivace sont le coeur-saignant traditionnel et le coeur-saignant à feuilles de fougère. Cette plante apprécie les sols humides et les arrosages réguliers. Avant de planter les semences, ce qu’il est préférable de faire en automne ou au printemps plutôt qu’en été, incorporez un peu de compost.

Sachez qu’il ne faut pas enlever de feuilles avant qu’elles ne deviennent jaunes ou brunes, puisqu’elles contiennent des nutriments qui seront utilisés plus tard. Pour une longue floraison, vous pouvez fertiliser de façon régulière ou au moyen d’un engrais à libération contrôlée. Enfin, tous les deux ou trois ans, divisez les bulbes en déterrant soigneusement les racines. Enlevez celles qui sont mortes et plantez celles qui restent à d’autres endroits ombragés du jardin.

 

Lis des crapauds

Lis des crapauds

Plantez vos semences de lis des crapauds vers la fin de l’automne ou au début du printemps pour des résultats optimaux. Choisissez des endroits où l’ombre est légère ou modérée. Si le sol est suffisamment humide, ils toléreront bien un peu de soleil en matinée. Plantez les semences à une profondeur de trois pouces dans un sol riche, humide et légèrement acide.

Rappelez-vous de les arroser généreusement et de façon régulière, même s’ils peuvent résister à un certain niveau de sécheresse une fois bien établis. Si vous voyez des taches sur les feuilles ou si leur contour est bruni, il faut les arroser davantage. Comme seule fertilisation d’importance, vos lis des crapauds auront besoin d’une bonne dose de compost chaque printemps.

Myosotis du Caucase

Myosotis du Caucase

Cette vivace apprécie les sols humides contenant beaucoup de paillis organique. Pour que vos myosotis du Caucase fleurissent la première année, plantez les semences en automne. Lorsqu’ils sont jeunes, arrosez-les souvent. Diminuez les arrosages à mesure qu’elles croissent, en vous assurant toutefois de garder le sol humide. En les divisant tous les deux ou trois ans, vous prolongerez la vie de vos plantes.

 

Polémoine bleue

Polémoine bleue

Cette vivace robuste peut être cultivée à partir d’un bulbe divisé ou de semences. Si vous utilisez des semences, plantez-les au printemps ou à l’automne. Divisez vos polémoines bleues tous les deux à quatre ans, au printemps, afin de les conserver plus longtemps. Elles se développeront le mieux dans un sol meuble, riche et humide. Assurez-vous de les arroser régulièrement, particulièrement s’il y a peu de précipitations dans votre région. Les polémoines bleues n’ont besoin que de peu de soins en termes de fertilisation, mais vous pouvez leur donner un peu d’engrais au début du printemps.

 

Sceau-de-Salomon

Sceau-de-Salomon

Tout jardin d’ombre qui se respecte se doit d’inclure des sceaux-de-Salomon. Cette vivace produit des fleurs blanches en forme de cloches, lesquelles se transforment en petits fruits bleus-noirs vers la fin de l’été. Pour des résultats optimaux, procurez-vous des spécimens sains en pépinière ou cultivez-les à partir de bulbes. Enfin, assurez-vous de leur laisser beaucoup d’espace pour s’étendre et arrosez-les régulièrement afin de garder le sol humide.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail